proustLe principe de ce tag est de répondre au célèbre questionnaire de Marcel Proust et de nommer d’autres blogueurs pour qu’ils en fassent autant.

Je remercie June(&cie) qui a eu la bonne idée de faire de ce questionnaire qu’elle avait reçu un tag à partager avec ses copinautes. J’ai toujours été friande de ce genre d’exercice et je m’y plie avec joie !

Ton principal trait de caractère : j’hésite entre spontanée et passionnée, je vais donc dire enthousiaste.

La qualité que je désire chez un homme : j’aurais bien dit « le féminisme ». Plus précisément : la capacité à comprendre les femmes, ou à les respecter même quand il ne les comprend pas. Et par ailleurs, l’esprit, le côté witty, comme disent les Anglais.

La qualité que je préfère chez une femme : la joie de vivre.

Ce que je préfère chez mes amis : qu’ils sachent écouter sans juger.

Mon principal défaut : le goût du paradoxe (qui a dit « l’esprit de contradiction » ?) et l’incapacité à cacher ce que je pense.

Mon occupation préférée : écrire. Et rêver.

Mon rêve de bonheur : que les journées durent 48 heures et qu’on puisse se téléporter. Le temps qui passe si vite me désole, il y a tant de choses que je voudrais faire…

Mon plus grand malheur : perdre les gens que j’aime.

Ce que je voudrais être : écrivain.

Le pays où je désirerais vivre : Paris, France, merci ! Si vraiment je devais partir, j’opterais pour une autre capitale européenne.

La couleur que je préfère : une déclinaison de rouge ou de bleu, selon l’humeur.

La fleur que j’aime : l’orchidée. Une fleur aussi gracieuse avec un nom d’organe génital, un paradoxe comme je les aime !

L’oiseau que je préfère : la mésange. Et le corbeau (sorry not sorry).

Mes auteurs favoris en prose : je vais certainement en oublier ! Dans les classiques, Voltaire, Diderot, Stendhal, Maupassant, Aragon. Dans les contemporains, Alain Cadéo, Pierre Raufast, Serge Joncour, Anna Gavalda, Franck Courtès…

En anglais, Edith Wharton, Thomas Hardy, Joyce Maynard, Benjamin Wood. En philosophie, Alain, Kierkegaard et Martin Büber.

Mes poètes préférés : Éluard et Aragon.

Mes héros favoris et mes héroïnes favorites dans la fiction : je les traite ensemble car il s’agit souvent de couples de fiction. Par exemple, ado, j’étais super fan de Cécile et Éloi dans Vive la République ! Sinon, plus célèbres, Julien Sorel et Madame de Rénal. En pagaille, Candide, Gabriel Oak, Lily Bart, Hermione Granger.

Au cinéma et dans les séries : Birgitte Nyborg dans Borgen, les Sensates (en particulier Riley et Kala), Mia et Sebastian dans La La Land, Dorothée et Nicolas dans Ensemble, nous allons vivre une très très grande histoire d’amour. En fait comme trait de caractère j’aurais peut-être dû écrire romantique. 😉

Mes compositeurs préférés : on va élargir aux musiciens : Vincent Delerm, Norah Jones, Ben Mazué, London Grammar, Yodélice, Natalia Doco, Woodkid. Et tant d’autres !

Mes peintres favoris : Kandinsky, Klimt, Friedrich, Georges Lemmen.

Mes héros dans la vie réelle : les anonymes qui sauvent des vies, éduquent les enfants, soignent les malades…

Mes héroïnes dans l’histoire : Simone Veil, Malala, et toutes celles qui ont lutté pour les droits des femmes.

Mes noms favoris : je ne comprends pas trop cette catégorie. Nom propre, nom commun, prénom ? Donc j’en profite pour dire que j’adore les prénoms et leur signification en général, je trouve fascinante l’influence du prénom sur le caractère. D’autres lisent bien l’horoscope !

Ce que je déteste par dessus-tout : la haine, l’injustice, l’absence d’éthique, les esprits fermés, l’absence de sensibilité (notamment artistique).

Caractères que je méprise le plus : les gens qui se complaisent dans la bassesse, la bêtise. Ceux qui cherchent à ce qu’ils y restent. À l’inverse, les gens trop exigeants envers les autres, qui méprisent la moindre faiblesse. Les hypocrites. Les gens sans scrupules.

Le fait militaire que j’admire le plus : le fait de ne pas avoir engagé la France dans la guerre en Irak.

La réforme que j’admire le plus : le droit de vote des femmes, le droit à la contraception et à l’avortement, les mesures sociales du Front populaire.

Le don de la nature que je voudrais avoir : une belle voix de chanteuse.

Comment j’aimerais mourir : comme je l’aurai décidé.

État présent de mon esprit : résolue à avancer toujours, sans jamais rien sacrifier.

Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence : l’excès d’enthousiasme, la naïveté, le manque de confiance en soi, la maladresse.

Ma devise : « Mieux on remplit sa vie, moins on craint de la perdre. » (Alain)

 

Et les nommés sont…

Aude Cenga (je sais que tu adores les questionnaires de Proust ^^)

Tinalakiller

Petit Pingouin Vert

Beyond the lines

Discutons un peu

Sorbet-Kiwi

Publicités