« La prunelle de mes yeux », si tu vois un jour que tu m’aimes

Theo et son frère, joueurs de musique grecque, emménagent dans un nouvel appartement. Ils ont pour voisines deux sœurs dont Élise, aveugle, avec laquelle Theo s’embrouille dans l’ascenseur… Entre deux films plutôt dramatiques autour de la famille (Tirez la langue, mademoiselle, et Petite Solange), la cinéaste Axelle Ropert a voulu s’exercer à la comédie, avec... Lire la Suite →

« Cœurs vaillants », mais tant qu’il bat

Rose, conservatrice de musée, arrive à Chambord avec une cargaison un peu particulière. En cet été 1942, ce ne sont pas seulement des tableaux qu’elle accompagne, mais aussi des enfants juifs à faire passer en zone libre… On avait un peu perdu de vue Mona Achache depuis son premier film, l’adaptation du roman de Muriel... Lire la Suite →

« Vous ne désirez que moi » : détruire, dit-elle

Yann Andréa, compagnon de Marguerite Duras, demande à la journaliste Michèle Manceaux, une amie de sa compagne, de venir enregistrer ses confidences dans le but d'en faire un texte... Lorsque Claire Simon découvre Je voudrais parler de Duras, la retranscription littérale des entretiens de Yann Andréa avec Michèle Manceaux, elle pense d'abord à une adaptation... Lire la Suite →

La Fête du court-métrage 2021 – sélection jour 1

Un entretien Un candidat vient passer un entretien d’embauche, mais le regard insistant de la recruteuse sur son entrejambe le perturbe… Vous connaissez peut-être la mini-série de Canal + avec le désopilant Benjamin Lavernhe (de la Comédie-Française) en DRH dont les pensées nous sont transmises en voix off. La série est née de ce court-métrage... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑