« Une mère incroyable », « bosseuse en or, mère, femme, sœur »

affiche-film-une-mere-incroyableAlors que Silvia rencontre un problème professionnel important, elle apprend que le cancer de sa mère a récidivé, nécessitant une nouvelle chimiothérapie…

Resté très peu de temps à l’affiche en février, le film franco-colombien était passé sous mon radar. Après coup, j’en avais entendu des éloges qui m’avaient fait regretter de l’avoir manqué. Crise sanitaire oblige, le film a bénéficié des sorties VOD anticipées et j’ai donc pu le découvrir sur la plateforme de ma médiathèque.

Je ne savais pas très bien de quoi il était question, et je dois dire que le titre du film ne m’a pas aidée. Ou plutôt « les » titres, car le titre français « Une mère incroyable » n’est aucunement la traduction du titre en espagnol, « Litigante » (quelqu’un qui plaide, par exemple une avocate). Je trouve cette question de la signification du titre particulièrement importante pour ce film, car chacun des intitulés donne au long-métrage un axe particulier. Litigante fait références à la vie professionnelle de Silvia (Carolina Sanin, dans un jeu très naturaliste, sans fioritures), une juriste qui se trouve confrontée à une histoire d’appel d’offres potentiellement truqué. En effet, cette affaire est présentée rapidement au début du film et réapparaît de loin en loin presque jusqu’à la clôture. En revanche, on ne peut pas dire que toute l’histoire s’y rapporte. Car l’axe narratif majeur, qui apparaît en ouverture et prend en proportion le dessus, c’est l’histoire de la famille de Silvia, et en particulier de son rapport à sa mère Leticia (Leticia Gómez, une incarnation très réaliste de la maladie). Leticia et Silvia ont chacune leur caractère, et leur relation est souvent houleuse. Les disputes entre elles, ou entre Silvia et sa sœur Majo (Alejandra Sarria) sont nombreuses et témoignent d’une ambivalence entre un attachement profond et une impossibilité à accepter les choix de vie des autres. La « mère incroyable » du titre français, c’est littéralement Silvia, auquel ce compliment est adressé par son nouveau compagnon, mais c’est aussi ce qu’elle ne dira jamais en face à Leticia, mais qu’on devine entre les lignes des dialogues. En choisissant ce titre, on renvoie Silvia au maillon de la chaîne qu’elle constitue dans cette histoire de transmission. En choisissant l’autre, on insiste sur le cumul de ses problèmes avec la sphère professionnelle.

Très bien joué, avec un grand souci de réalisme et de sobriété (qui passe par une quasi absence de musique), mais une caméra pourtant plus narrative que documentaire, le film s’appuie beaucoup sur le talent de ses trois interprètes féminines qui constituent une famille de femmes crédibles, ainsi que sur le rayon de soleil apporté par le petit Antonio, adorable bambin plein de tendresse.

L’ensemble révèle avec subtilité toutes les difficultés que rencontrent les femmes d’aujourd’hui, entre vie privée et vie professionnelle, sans toujours recevoir de l’approbation ou du soutien face à leurs choix.

3 commentaires sur “« Une mère incroyable », « bosseuse en or, mère, femme, sœur »

Ajouter un commentaire

  1. Merci pour cet article ! Je suis heureuse que tu mettes à l’honneur ce film. J’avais eu la chance de le voir en salle cet hiver – je tenais à ne pas le manquer car j’avais bien aimé Gente de bien du même réalisateur. Certaines scènes m’ont un peu moins convaincue (notamment l’enterrement !?) mais dans l’ensemble j’ai vraiment été touchée. Les actrices sont excellentes. Je partage pleinement ton analyse !

    1. J’avoue que la scène de l’enterrement ne m’a pas marquée. Il faudrait que je voie Gente de bien, le scénario est intéressant !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :