Top 10 films de 2019 

C’est reparti pour la tradition du top 10 ciné annuel. Avec 114 films de 2019 vus, l’exercice s’est révélé un peu plus compliqué qu’avec les 55 de l’an dernier. Même si je n’ai pas vécu de coup de cœur aussi absolu et définitif qu’avec La La Land et Call Me By Your Name les années précédentes, j’ai eu du mal à départager certains films en fin de classement. Plus que jamais, ce top est subjectif, c’est celui des films qui m’ont fait vibrer, rire, pleurer, et aimer le cinéma de plus en plus fort.

affiche-film-deux-moi

  1. Deux moi

C’est finalement le film de Cédric Klapisch qui se hisse à la très disputée dernière marche de ce classement. J’ai longuement hésité mais le renouvellement de son cinéma vers une tendance plus douce et sensible depuis Ce qui nous lie m’enchante, de même que l’audacieuse construction psychanalytique du film, pré-histoire d’amour qui révèle l’importance de s’aimer soi-même et une facette plus émouvante d’un tandem d’acteur/trice en vogue.

une-femme-d-exception

 

  1. On the basis of sex

J’avais été secouée par le film sur Ruth Bader Ginsburg au point de tweeter en sortant « rappelez-moi cette émotion à l’heure des tops ». Je n’ai pas oublié l’œuvre de Mimi Leder, qui m’a réconciliée avec le genre du biopic grâce à la très belle prestation de Felicity Jones et à une histoire féministe qui résonne particulièrement en moi.

affiche-hors-normes

  1. Hors Normes

J’attendais très impatiemment le nouveau film du duo Toledano-Nakache et ne pouvait que saluer leur virage de la comédie vers le film social et intime. En rendant hommage à deux directeurs d’associations prenant en charge des personnes autistes, les réalisateurs prouvent qu’ils ne sont plus seulement les maîtres de la comédie française populaire intelligente. Bonus pour le cast composé de personnes réellement concernées et la révélation Benjamin Lesieur.

affiche-film-les-misérables

  1. Les Misérables

C’est LA claque de l’année, et le film qui nous donne enfin une chance aux Oscars. Ladj Ly passe du documentaire à la fiction avec un long-métrage très maîtrisé, dont la réussite cinématographique impressionne autant que l’histoire qu’il raconte et la réalité qu’il donne à voir. C’est parfois un peu chargé mais ça a le mérite de l’audace et ça fait son effet : nous coller au fond de nos sièges.

beautiful-boy

 

  1. Beautiful Boy

Injustement oublié des Oscars, Steve Carell tient dans le film de Félix van Groeningen, plus subtil qu’Alabama Monroe, une de ses plus grandes prestations. En père tentant de sauver son fils de l’enfer de la drogue, il bouleverse et marque les esprits face à un Timothée Chalamet toujours aussi investi.

affiche-film-papicha

  1. Papicha

Très belle surprise que le long-métrage de Mounia Meddour et sa révélation, l’actrice Lyna Khoudri qui crève l’écran. Dans ce retour sur un épisode sombre de l’histoire récente de l’Algérie, elle apporte lumière et énergie. Un film de plus qui montre l’importance pour les femmes de se battre au quotidien pour leurs droits et leur liberté.

affiche-film-une-colonie

  1. Une colonie

C’est la jolie surprise du dernier trimestre, ce film indépendant qui s’inscrit dans une très belle année de cinéma canadien (La chute de l’Empire américain, Genèse, La femme de mon frère, Jeune Juliette). C’est le film de Geneviève Dulude-De Celles qui m’a le plus émue par la pureté de son héroïne (Émilie Bierre), son ode à la singularité et sa beauté formelle.

affiche-arctic

  1. Arctic

Gros choc de début d’année, le survival enneigé m’a hantée jusqu’à le voir et le revoir, toujours avec le cœur serré et une admiration sans borne pour son suspens insoutenable et sa fin au timing parfait. Brillant dans son épure et sa réflexion sur l’instinct de survie et la résignation, le film est un écrin pour le talent infini de Mads Mikkelsen.

affiche-film-mon-inconnue

  1. Mon Inconnue

J’ai tourné l’affaire dans tous les sens, impossible de ne pas classer très très haut de ce top mon film doudou de l’année ! Vue 6 fois, montrée et conseillée à tout mon entourage, la comédie romantique d’Hugo Gélin m’aura accompagnée depuis mon anniversaire (date de l’avant-première où je l’ai découverte). Sa BO superbe est l’album que j’ai le plus écouté dans l’année, et ses répliques sont devenues des private jokes avec des personnes qui me sont chères. Ce que j’aime par-dessus tout dans ce film ? Qu’il ait su digérer ses références et en évincer le côté problématique au profit d’une évolution salutaire de son protagoniste masculin. Une petite révolution dans le genre.

affiche-film-portrait-de-la-jeune-fille-en-feu

  1. Portrait de la jeune fille en feu

Il n’y a aucun doute à mes yeux, le film de Céline Sciamma, injustement privé de la Palme d’Or, est vraiment le plus beau de l’année. Esthétiquement sublime avec ses plans semblables à des tableaux de maître, il nous offre la romance lesbienne intense et subtile qu’on attendait de longue date, mais aussi une réflexion sur la co-création et sur la condition féminine. En dépit de son cadre historique, probablement l’une des œuvres les plus actuelles de l’année, qui m’a laissée tremblante d’émotion.

C’est très compliqué de laisser de côté plusieurs très bons films qui ont pendant longtemps eu leur place dans cette liste, je veux donc décerner des mentions spéciales à Sorry We Missed You, Chambre 212, Sibyl et Celle que vous croyez qui m’ont aussi beaucoup émue, l’un par sa dénonciation renouvelée du système qui broie les individus, le suivant par son inventivité et sa fraîcheur inhabituelle chez Honoré, les deux derniers pour leurs audacieux portraits de femmes complexes.

Et vous, quels ont été vos coups de cœur en 2019 ?

7 commentaires sur “Top 10 films de 2019 

Ajouter un commentaire

  1. Je partage pour My beautiful boy, même si je suis plus circonspecte pour Deux moi et Mon inconnue – j’ai bien aimé mais ils n’arrivent pas à la cheville de monuments comme Parasite selon moi 😉

  2. Hors normes a été une claque pour moi d’autant que ma fille travaille dans ce milieu….. Pour les autres ne sont pas passés ou pas pu les voir….. Mais merci de me donner très envie ou confirmation de les voir. Les Misérables, Portrait d’une jeune fille en feu plus particulièrement 🙂

    1. Oui Hors normes très émouvant, la scène de danse vers la fin m’a tiré des larmes. Très belle année pour le ciné français en tout cas, plein de perles même si malheureusement parfois trop peu diffusées.

  3. Merci pour ton palmarès, que je rejoins sur plusieurs titres, notamment Hors-Normes, et, bien sûr, le magnifique Portrait de la jeune fille en feu. J’y ajouterais volontiers Tout ce qu’il me reste de la révolution de Judith David, qui a été un de mes grands coups de coeur de l’année. Egalement Grâce à Dieu de François Ozon, que j’ai trouvé très fort.
    J’en profite pour te présenter mes meilleurs voeux, et t’envoyer mes meilleures pensées !

    1. Il faut que je voie le film de Judith Davis ! Je n’ai pas été aussi emballée par le Ozon. Tous mes vœux également ! J’espère que tu vas bien et que 2020 te sera douce !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :