« Mon inconnue » : « j’ai tout oublié quand tu m’as oublié(e) »

affiche-film-mon-inconnueRaphaël et Olivia se sont rencontrés au lycée, se sont mariés quelques années après. Elle délaisse ses rêves pour enseigner le piano alors qu’il devient un écrivain star. Après une dispute et une cuite, Raphaël se réveille dans une réalité parallèle…

Movie challenge 2019 : un film qui m’a fait pleurer de rire

J’ai attendu le nouveau film d’Hugo Gélin avec un subtil mélange d’impatience et d’inquiétude. Je garde un souvenir doux de Comme des frères, ma toute première critique ciné sur le blog, mais je craignais un peu le genre « comédie romantique » affiché de Mon Inconnue.

J’ai un rapport ambigu aux romances au cinéma. Certes, j’aime les belles histoires d’amour : 5 sur 5 de mes films préférés en contiennent. Pourtant je déteste les films romantiques anglo-saxons bourrés de clichés sexistes et de « drague » s’apparentant à du harcèlement (je pense en particulier à N’Oublie jamais et Coup de foudre à Notting Hill). J’aime essentiellement quand les romances se terminent (parce que les histoires marquantes ne durent pas forcément toute la vie) ou quand elles se déroulent dans un univers décalé avec une forte patte de cinéaste (je pense à Un baiser s’il vous plaît ou Ensemble nous allons vivre une très très grande histoire d’amour).

Hugo Gélin et son équipe de scénaristes allaient-ils déjouer les clichés de la comédie romantique ? Telle était ma grande question. En dépit de quelques éléments qui m’ont fait craindre la fin, le film s’en sort par des pirouettes, escamotant les éléments un peu attendus ou qui auraient pu devenir problématiques derrière un charme ravageur. C’est facétieux, fantaisiste, magique même avec cette histoire de temporalité parallèle. Les couleurs, les costumes, la superbe bande-son, les décors soignés, tout concourt à nous plonger dans un univers pétillant dont on n’a aucune envie de sortir. Cette atmosphère et le côté buddy movie m’ont fait penser à Nos Futurs, qui m’avait beaucoup touchée.

Les protagonistes sont attachants et plein de vie eux aussi, portés par un joli couple de cinéma formé des deux étoiles montantes François Civil et Joséphine Japy (que j’avais repérés respectivement dans Ce qui nous lie et Irréprochable). L’alchimie entre eux est parfaite, mais n’occulte pas une certaine profondeur. Leurs « doubles vies » permettent aux interprètes de dévoiler une large palette de jeu et à leurs personnages d’acquérir de la consistance et de la nuance. Raphaël surtout, puisque c’est son point de vue que l’on adopte, est à la fois le « connard » qui lui revient plusieurs fois en pleine figure, égoïste et immature, mais aussi un homme prêt à remuer ciel et terre et à se remettre en question (tardivement certes) pour sauver son couple. Il doit beaucoup à son ami Félix, la caution humoristique du film. Benjamin Lavernhe (Le Sens de la fête) est absolument désopilant, et servi par des dialogues aux petits oignons (bravo à Hugo Gélin et Igor Gotesman pour les répliques savoureuses).

Du rythme, des punchlines, des scènes cultes (Jean-Pierre Lepêcheur), en plus d’être une comédie romantique, le film se paye le luxe d’être une vraie comédie, qui m’a littéralement fait suffoquer de rire. Et pourtant, sur le fond, ce qui se joue n’est pas si loin de la problématique chère à mon cœur déjà à l’œuvre dans La La Land et Song to Song : comment parvenir à concilier histoire d’amour et ambitions personnelles ?

Bonbon acidulé au goût de revenez-y, Mon Inconnue a toutes les cartes pour devenir le succès feel-good du printemps. En tout cas, moi, j’ai déjà envie de le revoir.

logo-movie-challenge-nblc

28 commentaires sur “« Mon inconnue » : « j’ai tout oublié quand tu m’as oublié(e) »

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :