Étiquettes

,

affiche-film-santa-et-cieSanta Claus a un problème : à quelques jours de Noël, tous ses lutins sont tombés malades. Il saute dans son traîneau et se met en quête des vitamines qui pourraient les sauver…

Movie challenge 2018 : un film se déroulant pendant les fêtes de Noël

Ho ho ho ! On termine cette édition 2018 du Movie challenge, que Tinalakiller et moi-même avons animé une fois encore avec plaisir, avec un film bien de saison. En réalité, mon impatience à me plonger dans l’esprit de Noël m’a conduit à le visionner début décembre mais je vous ai gardé la chronique au chaud.

La bande-annonce du film, vue au ciné l’an dernier, m’avait laissée mitigée : je craignais que le film ne soit un peu bébête, et en même temps certaines répliques m’avaient bien fait rire (oui, un renne qui réclame du yaourt à la fraise, ça me fait rire, je suis une enfant).

Sans être un chef d’œuvre, le film d’Alain Chabat est conforme à ce qu’on peut en attendre, il fait bien le job du conte de Noël à regarder en famille pendant les fêtes. En Santa Claus perdu au milieu du monde des humains qu’il ne contemplait habituellement qu’endormis, Alain Chabat himself est plutôt crédible et même assez touchant, même si par moments on aurait apprécié un peu plus de subtilités.

Face à lui, le couple Pio Marmaï-Goldshifteh Farahani est sympathique à souhait, en dépit de quelques lacunes dans les arcs narratifs les concernant (on aurait bien aimé en savoir plus sur la nombreuse famille d’Amélie). Mention spéciale à la scène de rébellion de la mère de famille fatiguée de tout faire dans la maison alors qu’elle travaille à Rungis avec des horaires compliqués.

Côté intrigue, c’est évidemment tiré par les cheveux avec des deus ex machina bien pratiques pour sauver la mise à Papa Noël et compagnie à chaque fois que nécessaire. Et même si les effets spéciaux laissent à désirer, si l’on accepte de croire à la magie de Noël, on passera un bon moment de même que les enfants qui adhèreront sans nul doute.

Pour les adultes, on s’amusera à chercher les caméos de guest stars issues des programmes courts humoristiques à succès de ces dernières années : le tandem du Palmashow, Bruno Sanches (Catherine et Liliane), Kyan Khojandi (Bref). Et tant pis si tout cela est un peu facile et s’oublie aussi vite que les jouets de l’année passée.

 

Joyeux Noël à toutes et à tous ! 🙂

logo-movie-challenge-nblc

Publicités