« Slumdog millionaire » : le casse du siècle ?

affiche-film-slumdog-millionaireJamal Malik, jeune assistant dans une centrale téléphonique, se retrouve candidat à « Qui veut gagner des millions ? » et décroche 10 millions de roupies. Il est alors arrêté car les autorités le soupçonnent de tricherie…

Movie challenge 2018 : un film ayant remporté l’Oscar du meilleur film

Je me souviens qu’à sa sortie, j’avais plutôt eu envie de voir Slumdog millionaire, et pour cause, j’avais vraiment bien aimé le roman de Vikas Swarup dont le film est tiré. Mais comme je n’avais pas le temps d’aller au ciné à l’époque, j’ai remis la découverte de ce film à plus tard. Au fil des années, ma motivation à le regarder a décru, jusqu’à cette catégorie du Movie challenge. On pourrait croire qu’il ne s’agit pas d’une catégorie très compliquée à honorer mais entre les films que j’ai déjà vus et ceux qui ne me tentent pas du tout, j’ai dû remonter jusqu’à 2009 pour retomber sur le fameux Slumdog millionaire.

Dès les premières images j’ai été assez étonnée par ce film qui a à peine dix ans mais dont l’image et la façon de filmer et monter m’ont semblé avoir beaucoup vieilli. J’ai trouvé l’ensemble assez kitsch et barbant au niveau du rythme et de l’image. Pourtant, il y a dans le début avec Jamal et Salim enfant quelque chose qui rappelle des beaux plans du début de Lion (autre film sur un petit héros indien, encore incarné par Dev Patel à l’âge adulte). Si j’avais trouvé que le film de Garth Davis m’avait semblé un peu trop tire-larmes, celui de Danny Boyle est coupable à mes yeux d’autres défauts.

Tout d’abord, je me suis replongée en diagonale dans le roman pour vérifier l’exactitude de certains éléments qui m’étonnaient un peu et je me suis rendu compte que le scénario de Simon Beaufoy s’éloigne très nettement du livre. La plupart des questions du jeu ne sont pas les mêmes que dans le récit et plusieurs scènes ont été ajoutées/supprimées, de façon à remodeler complètement l’histoire. Par exemple, Salim n’est pas censé être le frère de Jamal mais son ami, et les deux amis ne sont pas de la même confession (Jamal est allé à l’église enfant). Outre ses libertés prises avec le texte, j’ai l’impression que Danny Boyle a cédé à un de ses penchants en ajoutant volontairement des scènes « crades ». J’ai détesté Trainspotting qui est pour moi l’un des pires films existants, terriblement complaisant envers tout ce qui peut sembler sale. Ici encore, on retrouve des scènes en rapport avec des excréments, du vomi, des mutilations, bref tout ce qu’on peut trouver de plus éc?urant. Je ne nie pas que le livre dispose de scènes dures et de choses pas forcément rose, mais à quoi servait-il de systématiquement en rajouter ?

D’autant plus qu’à l’inverse, le film rate les occasions de belles images et de belles scène, hormis éventuellement le plan de la découverte du Taj Mahal, et encore. Même la danse bollywood finale, pourtant une idée sympathique, m’a parue vraiment cheap. Quand on ajoute à cette esthétique qui ne m’a pas emballée et à ces libertés prises avec un texte original qui pouvait pourtant donner un bon film un casting avec en tête d’affiche Dev Patel, que je n’ai jamais tellement apprécié, on arrive à un film que j’ai trouvé bien long pour assez peu de résultat. Seule Freida Pinto est une belle découverte à mes yeux, avec son rôle de femme acceptant les exactions que les hommes lui font subir avec un fatalisme que seule la persévérance de Jamal peut ébranler.

Bref, quand je pense que ce film a reçu 8 Oscars, alors qu’il avait en face de lui The Reader, j’avoue : j’en reste estomaquée.

logo-movie-challenge-nblc

Publicités

2 commentaires sur “« Slumdog millionaire » : le casse du siècle ?

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :