« Le Grand Bain » : se jeter à l’eau

affiche-fllm-le-grand-bainBertrand, grand dépressif, s’inscrit à un cours de natation synchronisée masculine un peu par hasard. Il rencontre une prof alcoolique et un groupe d’hommes aussi paumés que lui…

Ce sont des retours très enthousiastes qui m’ont décidée à aller voir Le Grand Bain. Et aussi, ne nous mentons pas, les photos hilarantes du film qui avaient commencé à circuler. Rien que pour les têtes de ces messieurs avec des lunettes de piscine, je me suis dit que ça valait la peine de faire preuve d’un peu de curiosité.

Sur le papier, j’avais pourtant de quoi m’inquiéter un peu. Parce que Gilles Lellouche, seul à la réalisation cette fois-ci, est dans mon esprit associé à des films pas toujours d’une grande finesse, que j’ai parfois trouvés un peu faciles (Ma vie en l’air, On va s’aimer, Les petits mouchoirs…). Mais comme je l’avais apprécié l’an dernier dans Le sens de la fête, j’ai décidé de renouer avec le genre de la comédie chorale avec son film.

On assiste dans les rires aux débuts en natation synchronisée d’une fabuleuse équipe de bras cassés : Mathieu Amalric en dépressif chronique, Benoît Poelvoorde en homme d’affaires pitoyable, Guillaume Canet en père de famille rigide, Philippe Katerine en looser tendre, Jean-Hugues Anglade en rockeur pour maisons de retraite, Alban Ivanov en bon vivant qui se sent vieillir et Thamilchelvan Balasingham dont les interventions incompréhensibles constituent un running gag efficace. Entraînés par une Virginie Efira « au bout de sa vie » (décidément, après Victoria, un style de rôle qui lui va comme un gant) et une Leïla Bekhti plus drôle que jamais avec sa vulgarité militaire, le groupe de messieurs-tout-le-monde est prêt à accomplir l’extraordinaire.

Le pitch de l’exploit sportif qui redonne de l’estime à des personnages un peu paumés et leur permet d’avancer dans leur vie m’a fait penser à L’Ascension, le chouette feel-good movie de l’an dernier avec Ahmed Sylla. On est ici encore dans une comédie pleine de sentiments positifs, où les méchants se repentent de s’être moqués, où la persévérance et l’entraide sont récompensés et où à cœur vaillant, rien n’est impossible (même si le cœur vaillant en question a tremblé et vomi tripes et boyaux en coulisses avant de plonger dans le grand bain).

C’est drôle, dynamique, enlevé, attachant, avec quelques piques bien senties (la révolte de Marina Foïs face à Mélanie Doutey notamment) et un paquet d’optimisme. Marina Foïs a beaucoup dit en interview que c’est un film où on rit avec et pas contre les personnages, et elle a raison. Alors certes, il y a des raccourcis un peu faciles (l’apparition providentielle du « pilier » Félix Moati), et on aurait pu préférer une fin moins irréaliste et exagérée. Il n’empêche, on sort dynamisé de la séance, et on a vraiment beaucoup ri. À voir laquelle de cette comédie et de la burlesque En liberté ! (les deux sortent à une semaine d’intervalle), tirera son épingle au jeu du box-office. Pour moi, s’il faut choisir, je prends les deux !

Publicités

11 commentaires sur “« Le Grand Bain » : se jeter à l’eau

Ajouter un commentaire

  1. Je vais justement le visionner cet après-midi, j’ai hâte de voir ce que ça donne de mes propres yeux ! Vais-je rire à mon tour ? Je suis plutôt bonne cliente mais bon, il y a toujours un risque pour ça ne colle pas. En tout cas, ta chronique me laisse penser que je ne serai pas déçue. De toute façon, je ne m’attends pas au film du siècle, je veux juste passer un bon moment. On verra bien 🙂

      1. Alors, j’ai trouvé que l’action avait un peu de mal à se mettre en place, mais ça arrive doucement et sûrement ! J’ai bien rigolé devant ce film, j’ai passé un bon moment. Au départ, je pensais qu’on serait beaucoup plus dans la comédie, mais c’est finalement une belle surprise ce registre un peu plus en demi-teinte et nuancé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :