#PMR2018, « Lucie ou la vocation »

couverture-livre-lucie-ou-la-vocationÉlève malheureuse en classe prépa, Lucie se rend grâce à son amie Mathilde dans une basilique où elle aime prier. En rencontrant des sœurs, elle se découvre la vocation et décide d’entrer au couvent comme religieuse. Elle fait vœu de pauvreté, d’humilité, de chasteté et de silence…

J’ai été assez surprise du thème du roman de Maëlle Guillaud, pour le moins original : l’histoire d’une jeune fille d’aujourd’hui qui se sent la vocation de devenir religieuse. La couverture est belle et inspirante et j’avais hâte de me plonger dans ce roman mystérieux. On ne peut pas dire que les choses de la foi fassent partie de mes centres d’intérêt (doux euphémisme) mais, comme avec Féminine lu il y a quelques semaines, je suis toujours intriguées des parcours de jeunes femmes qui diffèrent radicalement du mien.

Au début j’ai plongé facilement dans le récit, mais j’ai été assez perturbée au fil de la lecture par l’alternance des points de vues, pas toujours très claire (entre Lucie, son amie Juliette et la mère de Lucie), et par la gestion de la temporalité. Tantôt j’avais l’impression que Lucie était entrée au couvent depuis quelques semaines, tantôt depuis des années. J’imagine que c’est une façon pour l’auteur de nous faire entrer dans ce monde singulier coupé de la vie séculière et sur lequel le temps habituel n’a pas d’emprise. Les journées des religieuses sont rythmées par des rituels immuables qui font de leur vie un éternel recommencement.

Je dois dire que je n’ai pas trouvé les personnages très sympathiques, et en premier lieu Lucie. Celle-ci se plaint beaucoup de ses années de prépa et la description qui est faire de ce milieu m’a parue vraiment exagérée (et je parle en connaissance de cause). Certes, on peut admettre qu’elle ne se sente pas dans son élément mais il paraît beaucoup plus facile de choisir de se réorienter que de tout plaquer pour entrer au couvent ! Je trouve que la découverte de la « vocation » n’est pas bien évidente pour le lecteur et que cet élan ne réussit pas à justifier tout ce que Lucie s’infligera par la suite.

Bien sûr, tout n’est pas rose dans la congrégation, et très vite on pense à La Religieuse de Diderot, qui a clairement dû inspirer l’auteur. On retrouve le mélange de brutalité et de séduction dont font preuve les supérieures pour embobiner les novices, la manipulation et la corruption attendues, bref, tout un tas d’actions et de pensées fort peu chrétiennes. Mais finalement je m’attendais tellement à ces travers, et ils correspondent si bien aux préjugés que l’on peut avoir sur ce milieu depuis l’œuvre de Diderot (et également dans des fictions plus récentes telles que la série Ainsi soient-ils) que j’ai été un peu déçue (sauf par la fin, qui clôt de façon assez courageuse le propos tenu jusque-là).

J’aurais aimé un peu plus de subtilité et de diversité dans les portraits des religieuses. Pourquoi ne s’intéresser qu’à celles qui semblent malhonnêtes et manipulatrices ? Pourquoi ne pas présenter aussi des jeunes femmes qui appliquent vraiment les valeurs qu’elles professent ? Il est assez peu crédible de supposer qu’il n’y en ait aucune, sur tout un couvent ! Il semble donc que j’aie trouvé encore moins nuancée que moi vis-à-vis de ce type d’institution, et je le regrette car le livre aurait gagné à présenter plus de diversité et de subtilité, au lieu de ressasser à ce point les questionnements inaboutis de Lucie.

logo-pmr18

3 commentaires sur “#PMR2018, « Lucie ou la vocation »

Ajouter un commentaire

  1. Je découvre votre blog sur la recommandation de Marie. Que de livres, que de films ! J’admire votre abnégation pour vouloir nager dans cette rivière ! J’y pêcherai quelques romans, bien que je préfère laisser agir le temps et me souvenir des belles choses. Ces livres qui restent vivaces des années plus tard. (Les100livres.wordpress.com).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :