tagpremieresfoisLe principe est simple : trouver un livre pour chaque catégorie puis nommer des blogueurs pour qu’ils fassent le tag à leur tour.

 Merci à la copinaute Ibidouu avec qui a eu lieu un petit échange de tags fin 2016 ! Je n’avais pas encore eu l’occasion de faire celui-ci, ça tombe bien. J’ai dû plonger dans mes souvenirs pour retrouver les réponses !

lou-hendrix-tome-2# Premier livre que j’ai acheté.

Je ne m’en souviens pas vraiment. Mais disons que pendant longtemps ma famille m’a offert beaucoup de livres que je n’avais pas vraiment besoin d’en acheter moi-même. L’un de mes premiers achats devait être la série Lou Hendrix, dont j’adorais les couvertures.

# Premier livre que j’ai dévoré.

Toute petite, j’ai eu une passion pour Un bon petit diable de la comtesse de Ségur. Alors que c’est assez sordide comme histoire ! J’avais des goûts étranges.

bobby-pendragonalexridersilhouette# Premier Book Boyfriend.

Ça oui, je m’en souviens bien ! Durant mes années collège, j’ai beaucoup hésité entre Bobby Pendragon et Alex Rider. Je crois que finalement j’avais opté pour le second (c’était avant de voir le film !).

# Premier livre qui m’a fait pleurer.

Jusqu’à la fin de l’adolescence, je ne pleurais jamais pour de la fiction. Maintenant ce serait presque l’inverse, il n’y a quasiment que les livres et les films pour me faire pleurer ! J’ai souvenir d’avoir versé des larmes sur la fin de La prochaine fois (scoop : j’étais fan des Marc Levy quand j’étais au lycée, sisi !).

# Premier livre que je n’ai pas terminé.

Aucune idée ! C’est très rare que je ne finisse pas un livre. Je me suis même forcée tout un été à boucler L’Éducation sentimentale, alors que j’y comprenais rien, manquant de connaissances historiques.

picetplume# Premier livre coup de cœur.

Un des albums d’enfance qui m’a vraiment marqué : Pic et Plume. Une histoire d’amitié, de solidarité et de tolérance envers la différence.

# Premier livre qui m’a déçu.

Enfant, j’étais fan de la collection Cascade de Rageot, pour l’arc-en-ciel que composaient les couvertures. On m’en a offert plein, mais le contenu de certains m’a semblé vraiment trop simpliste, alors que d’autres étaient d’une grande maturité et densité émotionnelle. Mais je n’ai pas de titre précis en tête.

Pour ce retour en enfance, je nomme June&Cie, Cœur d’encre 595 et AnaVerbania ! Désolée si vous l’avez déjà fait !

Publicités