tag-limprobable-litteraire-2

Crédit photo : maisondesdecouvertes.com

Le principe est simple : répondre aux questions sur les surprises que nous ont réservées les livres et nommer d’autres blogueurs pour faire le tag à leur tour !

Avant Noël, j’ai reçu tout un chapelet de nominations pour des tags, auxquels je vais tâcher de répondre courant janvier (disons que ce sera ma bonne résolution !). Je commence avec celui-ci, pour lequel j’ai été nommée par Justine du blog Mon Univers en Séries et en Livres, que je remercie. Les questions m’ont demandé pas mal de réflexion, mine de rien…

  1. Un roman que l’on adore qui pourtant sort de notre zone de confort :

LivredePerleMoi qui ne lis plus de littérature jeunesse depuis mes 16 ans environ, j’ai été très touchée par l’excellent Livre de Perle de Timothée de Fombelle, que je trouve exceptionnellement émouvant, intelligent et moral.

  1. Un roman qu’on n’a pas aimé étant dans notre zone de confort :

Ce n’est pas si souvent que je lis un roman qui me déplaît vraiment. En général je flaire plutôt bien ce qui va m’intéresser et je m’évite les grosses déceptions. Cela dit, quand je faisais partie du jury du Prix du Roman des Étudiants Télérama-France culture, j’avais dû lire Les Renards Pâles. Je pensais l’apprécier, car il s’agissait d’un livre français contemporain avec un sujet social… mais j’ai eu l’impression que l’auteur prenait le lecteur de haut et j’ai détesté ça !

  1. Un personnage qu’on pensait détester et que finalement… :

Généralement je suis toujours « pour » les gentils, et « contre » les personnages immoraux. Et pourtant, quand j’ai lu Les Liaisons dangereuses, j’ai adoré Valmont. Peut-être parce que j’en faisais une interprétation assez romantique, considérant que sa vraie nature est celle qui s’exprime au contact de Mme de Tourvel…

  1. Un personnage qu’on pensait apprécier et que finalement… :

jevaismymettreLors de la dernière rentrée littéraire, je pensais m’attacher à Fred, l’anti-héros de Je vais m’y mettre, et finalement son attitude envers les femmes me l’a rendu totalement antipathique.

  1. Un roman que l’on a acheté pour sa couverture seulement et qui est devenu un véritable coup de cœur :

Quand j’ai repéré La fractale des raviolis parmi les romans de la rentrée il y a deux ans, j’ai d’abord été séduite par les magnifiques couvertures d’Alma, avec ce toucher côtelé et l’élégant jabiru, et bien sûr par ce titre complètement farfelu. Et j’ai adoré ce roman à tiroirs plein de fantaisie !

  1. Un roman dont on n’a pas aimé le résumé mais qui au final nous a grandement surpris :

Difficile à dire : généralement quand le résumé me rebute, je passe mon chemin. Disons Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier de Modiano, car il n’y a pas de résumé, juste un extrait, chose que je n’aime pas du tout.

  1. Un roman dont on ne sait pas pourquoi on l’a acheté et qu’on a tout bonnement adoré :

Je ne sais plus très bien ce qui m’avait poussée à acheter le premier roman de Michaël Cohen, si ce n’est qu’il jouait dans un de mes films préférés, mais ça n’a pas grand chose à voir. Finalement Ça commence par la fin fait partie des livres qui m’ont fait le plus d’effet.

  1. Un livre dont étonnamment on a préféré l’adaptation :

unheureuxevenement.jpgIl y en a plusieurs ! Je pense en particulier à Un heureux événement : j’ai adoré ce film, qui me fait rire et pleurer à chaque fois, mais le livre m’a profondément déçue, je n’y ai retrouvé aucune des scènes que je préfère dans le film, et je le trouve dénué du charme de l’univers de Rémi Bezançon.

Pour ce tag très littéraire, je vais nommer des grandes lectrices : Girl kissed by fire, Charlit des livres et Le Petit Pingouin Vert. Désolée si jamais vous l’avez déjà fait !

Publicités